La Nuit promet d’être belle

La série prend racine dans un dialogue entre des paroles de chansons et les compositions narratives que ces chansons, mises en regard avec le corpus d’images préalablement découpées, ont inspirées à Gaëlle Cueff. Le titre de chaque collage se réfère aux deux composantes de l’œuvre, les paroles et l’image, et à l’échange fécond noué entre ces deux univers, littéraire et graphique

550,00

Catégorie Medium:   Edition de 30 exemplaires, impression sur papier fine art Hahnemühe William Turner, présenté sous cadre vitrine noir. N° 9/30 Dimensions:   30 x 40 cm Légende:   « La Nuit promet d’être belle » - 30 exemplaires + 2 EA – 550 €

« La Nuit promet d’être belle » – 30 exemplaires + 2 EA – 550 €

Ces collages réalisés entre 2016 et 2019 sont composés de papiers découpés et parfois enrichis d’ajouts pigmentaires, sans aucune intervention numérique avant le scan final (chaque collage prend alors place dans une édition limitée, généralement de 7 exemplaires, tous formats confondus).